Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 15:56
Carrefour tisse ses liens sur la toile

 

Les recruteurs du groupe français de distribution ont entamé leur mue digitale. De plus en plus communicants, ils déploient leur stratégie multicanale par courriel, par chat ou sur les réseaux sociaux. Et multiplient les échanges directs avec les candidats.

 

Tous les lundis et jeudis, de dix heures à midi, les recruteurs de Carrefour chattent. Dans la peau de “Web conseillers”, des collaborateurs de l’Espace emploi, l’agence de recrutement interne à Carrefour, répondent en direct aux questions des internautes. Les intéressés sont accompagnés et orientés vers des offres de poste ou aidés dans leur navigation sur le nouveau site de recrutement du groupe. Recrute.carrefour.fr a ainsi établi ces rendez-vous réguliers entre candidats et recruteurs.

Parmi les autres innovations proposées, la plate-forme offre la possibilité de postuler à partir d’un smartphone sans envoyer de CV, ou de poser des questions par e-mail, directement à des collaborateurs “ambassadeurs” des métiers du groupe.

 

Demande d’authenticité

 

Le site, testé d’octobre 2015 à février dernier, a été conçu pour coller aux nouveaux besoins des internautes. En particulier des moins de 26 ans, qui ont représenté 60 % des recrutements du groupe en 2015. « Les candidats attendent plus d’authenticité de la part des employeurs. Ils demandent des processus de recrutement plus rapides, moins formels et plus pratiques », déclare Thierry Roger, directeur de l’Espace emploi. Ce qui se traduit par une « nouvelle posture » des recruteurs de son équipe, lesquels deviennent des « communicants ». L’objectif ? « À travers les outils que nous développons, nous créons et entretenons une relation directe avec les candidats. »

 

Le “sourcing conversationnel”

 

Pour répondre à la demande d’authenticité, les chargés de recrutement pratiquent le “sourcing conversationnel” sur les réseaux sociaux. Sur LinkedIn, par exemple, ont été créées des communautés autour des principaux métiers du groupe. Et, dans l’optique de dénicher les talents qui n’auraient pas eu l’idée de postuler à Carrefour, des chargés de recherche se spécialisent dans le sourcing stratégique sur Internet : « Lors des échanges avec les candidats, il nous est possible de présenter les métiers pour lesquels des postes sont à pourvoir et de les orienter vers des métiers en tension », explique le responsable de l’agence interne.

Dans le recrutement version digitale, la partie consacrée au sourcing revêt une dimension cruciale, selon Thierry Roger. D’où l’importance de développer aussi des viviers de candidats potentiels, notamment à travers les communautés. Le directeur y voit un moyen de sortir du modèle exclusif de recrutement par annonce, en cours auparavant dans le groupe : « Notre processus de recrutement s’inverse. Avant de publier une offre d’emploi, il s’agit de consulter nos viviers de candidatures préqualifiées. »

Néanmoins, la transition vers le “tout digital” se fait en douceur dans l’Espace emploi. À ce jour, parmi la soixantaine de collaborateurs de l’entité, une dizaine de volontaires a choisi de se spécialiser dans le Web recrutement : « Ils partagent leur temps à moitié entre leur métier d’origine et cette nouvelle fonction. À terme, nous comptons créer un métier à part entière avec des équipes dédiées », précise le patron de l’agence interne.

Pour l’heure, celui-ci juge prometteurs les premiers résultats des nouveaux procédés. Après les quatre mois de test, la fréquentation du nouveau site a augmenté de 10 % par rapport à la version précédente. Sur la même période, 1 000 prises de contact avec les candidats, par e-mail, par chat ou via les réseaux sociaux, ont été dénombrées. Et au total, les interactions entre internautes et Web recruteurs ont progressé de 180 %. Des gains qualitatifs sont aussi au rendez-vous : « Les candidatures spontanées sont moins nombreuses, alors que les candidatures plus ciblées progressent. Cela améliore le quotidien du chargé de recrutement, qui consacre plus de temps au candidat qu’au tri des CV », indique Thierry Roger.

L’Espace emploi va continuer d’explorer des outils innovants comme les CV vidéos ou encore la présélection basée sur l’entretien vidéo différé. Mais, quelle que soit la technologie utilisée, le directeur tient à ne pas négliger la dimension humaine des échanges : « Grâce à notre écosystème digital RH, nous voulons donner une image employeur la plus authentique possible et créer du lien avec les candidats », martèle-t-il. Au fond, entre les hommes et l’entreprise, l’écran ne doit pas faire écran.

 

 

Repères

Activité

Grande distribution.

Effectif

115 000 collaborateurs en France.

Chiffre d’affaires groupe 2015

76,9 milliards d’euros.

 

Auteur(s) : José Garcia Lopez

 

Paru dans Entreprise & Carrières, N° 1281 du 22/03/2016

Rubrique : L’enquête

 

Partager cet article

Repost 0
Published by José Garcia Lopez
commenter cet article

commentaires

Laurent 04/04/2016 15:23

Je ne suis pas surpris qu'un groupe aussi important que Carrefour prenne l'initiative d'intégrer des nouvelles méthodes de recrutement. La société s'ouvre ainsi à de jeunes candidats. C'est idéal de prendre le temps de communiquer avec ses futurs employés et ici, le moyen employé est peu coûteux.