Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 06:56

Selon une étude réalisée auprès d’entreprises pourtant pionnières, l’orientation sexuelle au travail reste un tabou.



Gênés aux entournures. Les employeurs ne se ­sentent pas à l’aise pour évoquer explicitement, en externe et en interne, l’orientation sexuelle au travail. C’est le premier constat de l’étude conjointe de l’association de lutte contre l’homophobie au travail L’Autre cercle et de l’institut Randstad pour l’égalité des chances et le développement. Rendue publique le 9 décembre, l’enquête analyse les pratiques des RH en matière de diversité et de non-discrimination à l’encontre du public gay, lesbien, trans et bisexuel (LGBT) dans 26 organismes publics et privés, français et internationaux.

Plus pionnières que représentatives, les entreprises sondées comptent parmi les plus avancées en matière de diversité. Quand bien même : plus de la moitié d’entre elles restent muettes au sujet de l’homosexualité dans leur communication externe (54 %) et interne (46 %) relative à la diversité. Le tabou qui pèse encore sur toute référence à l’homosexualité explique cette frilosité, selon les auteurs. Ces derniers regrettent par ailleurs que la question du gay friendly au travail, englobée sous le thème de l’égalité professionnelle, ne soit « toujours pas perçue comme un sujet à part entière ».

Inégalités entre couples

Malgré cela, les processus RH des répondants garantissent globalement l’égalité de traitement. À l’exception notable de l’égalité entre couples mariés ou pacsés. Par exemple, dans 46 % des organisations, la personne pacsée ne bénéficie pas du congé paternité lorsque les conjoints pacsés sont du même sexe. Il est vrai que la jurisprudence ne leur accorde pas ce droit.

Prévoir des bénéfices identiques pour les couples mariés, prendre en compte l’orientation sexuelle dans la remontée de réclamations sur les discriminations, intégrer l’orientation sexuelle dans les formations diversité… Conçue comme un guide pratique*, l’étude fournit des pratiques RH exemplaires ainsi que des usages à revoir pour devenir une organisation gay friendly. De quoi effectuer un quick scan, ou diagnostic rapide, des modes opératoires et déceler les pratiques susceptibles de discriminer les salariés LGBT.

 

 

*« Qu’est-ce qu’une entreprise gay friendly », quick scan téléchargeable sur <www.autrecercle.org>

 

Auteur(s) : JOSÉ GARCIA LOPEZ
Paru dans Entreprise & Carrières, N° 1075 du 13/12/2011
Rubrique : Actualités

Partager cet article

Repost 0
Published by José Garcia Lopez - dans Articles Entreprise & carrières
commenter cet article

commentaires