Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 10:01

 

La webradio apporte aussi ses couleurs sonores à la mobilité interne et au recrutement. L’armée s’y met, Airbus poursuit sur sa lancée.

 

 

« Nous cherchions un outil novateur qui suscite l’attention et l’intérêt de notre cible », explique le général Jean-Paul Martial, directeur de Défense Mobilité. Depuis octobre 2012, l’agence de reconversion de la Défense a trouvé sa machine de guerre pour booster la mobilité externe : la webradio. Chaque année, 22 000 militaires et civils quittent l’institution. Durant leur transition professionnelle, Défense Mobilité accompagne une grande partie d’entre eux (75 % en 2011) ainsi que leur conjoint. « La webradio est destinée à inciter les candidats à la reconversion à solli?citer notre aide. Nous visons aussi les recruteurs potentiels intéressés par les compé??tences de notre ex-personnel », déclare le général.

Sur le site Internet dédié, les témoignages d’anciens militaires, du personnel de Défense Mobilité et des entreprises partenaires illustrent les offres de postes ou des services proposés. L’outil est adapté à un public jeune : la moyenne d’âge des militaires n’est que de 32 ans, identique à celle de l’âge moyen de départ de l’armée. Selon le général, un des grands intérêts de la radio tient à ce que les médias sont diffusés rapidement. Mediameeting réalise les interviews par téléphone et les met en ligne en une semaine ou moins. « Le dispositif est plus réactif, moins lourd à produire et beaucoup plus économique que la vidéo », souligne-t-il. Il juge les débuts prometteurs : quelques semaines après son lancement, le site Internet de la webradio a reçu près de 3 000 visites et quelque 7 000 podcasts ont été écoutés. L’armée espère ainsi reproduire le succès d’Airbus. Chez l’avionneur, depuis 2009, la radio a aidé la mobilité à décoller. Destinée à ses 54 000 salariés, Mobility Radio diffuse quatre nouveaux fichiers audio sur l’intranet ou par téléphone, en quatre langues, tous les quinze jours. Salariés, managers et responsables RH y témoignent. Une manière vivante de présenter postes à pourvoir, activités ou services.



Bilan très positif


Le bilan ? Très positif : l’audience s’envole avec plus de 100 000 connexions à l’outil depuis sa création. Et la mobilité a progressé de 20 %. « Avec d’autres leviers tels que le job dating, la webradio a fortement contribué à augmenter la mobilité interne », estime Kerrie-Ann Stein-Goujon, responsable du recrutement. À tel point que, depuis quelques mois, Mobility Radio a une petite sœur destinée aux candidats à l’embauche. Après la mobilité, le recrutement : chez Airbus la formule webradio fait des émules.

 

 

Paru dans Entreprise & Carrières, N° 1126 du 08/01/2013
Rubrique : Pratiques

Auteur(s) : José Garcia Lopez

Partager cet article

Repost 0
Published by José Garcia Lopez - dans Articles Entreprise & carrières
commenter cet article

commentaires