Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 19:58

Le groupe de cosmétiques mise sur la proximité avec sa radio interne. Destinées à créer du lien, les émissions hebdomadaires diffusées sur l’intranet rencontrent leur public.

 

 

 

 

Après les images, le son. Alors qu’elle dispose depuis 2008 d’un intranet participatif où sont déjà diffusées des vidéos, la com’ interne de L’Oréal mise aujourd’hui sur l’émotion transmise par la voix : « La radio est un outil idéal pour fédérer les salariés », remarque Andréa Cabrera, directrice de l’image et de l’information corporate. Chaque semaine, 5 000 auditeurs suivraient ainsi les émissions de Myradio, le dispositif audio né au printemps dernier. Ces fidèles au poste représentent 10 % des salariés qui disposent d’un accès à un ordinateur dans l’entreprise.

Chaque vendredi, les collaborateurs reçoivent un message dans leur boite e-mail, qui les informe de la mise en ligne de l’émission sur l’intranet et détaille les diffusions. Au programme : actualité du groupe, interview de managers, témoignages de salariés, revue de presse… le tout en vingt minutes. Les émissions, également téléchargeables, sont disponibles en français, anglais et espagnol.

 

Spontané et dynamique


« Nous souhaitions utiliser un média qui nous permette de communiquer de manière spontanée et dynamique, commente la directrice. La formule audio, rapide et plus légère à mettre en œuvre que la vidéo, nous permet de diffuser à une cadence hebdomadaire. » Une réactivité qui pourrait d’ailleurs s’avérer utile en cas de crise, selon la communicante. « La radio présente aussi l’avantage de pouvoir s’informer tout en continuant à travailler », précise-t-elle.

Particularité : L’Oréal n’a externalisé que la partie technique des émissions - montage, encodage… - auprès de la société Mediameeting, spécialiste de la radio d’entreprise. Une dizaine de salariés du département communication mettent la main à la pâte. Ils effectuent les interviews et présentent eux-mêmes les sujets. Un seul employé de Mediameeting, ex-journaliste professionnel, est chargé d’orchestrer et de rythmer les émissions : « Il est plus facile de réaliser nous-mêmes les programmes, assure Andréa Cabrera. L’Oréal a une forte identité, nous sommes donc les mieux placés pour savoir quel ton donner et quelles questions poser lors des interviews de nos collaborateurs. »

Côté budgétaire, l’investissement en matériel se résume à l’achat d’enregistreurs et de micros. Le studio d’enregistrement est quant à lui installé dans les bureaux du siège de la société, en région parisienne. L’importante implication des équipes internes a d’ailleurs permis à l’industriel de négocier les tarifs (non communiqués) des services du prestataire.

 

Élargir la diffusion à l’ensemble des salariés


Six mois après son lancement, Andréa Cabrera dresse un bilan flatteur de l’outil : « Les collaborateurs nous ont eux-mêmes demandé la possibilité de podcaster les émissions », preuve à ses yeux de l’engouement suscité en interne. De fait, en septembre dernier, 2 500 fichiers audio ont été téléchargés.

Autre motif de satisfaction selon la directrice : les nombreuses demandes de salariés souhaitant être interviewés.

Pour l’heure cependant, la radio interne n’arrive pas jusqu’aux oreilles des quelque 25 000 collaborateurs, sur un total de 66 000, qui ne disposent pas d’un ordinateur de bureau. Pour y remédier, les programmes devraient être diffusés sur les téléphones mobiles et smartphones des salariés en 2012. Dans les cartons également, un projet d’équipement en haut-parleurs dans les usines du groupe. De quoi ne pas rester sourd aux messages de Myradio…

 

 

COMMUNICATION INTERNE 

Paru dans Entreprise & Carrières, N° 1068 du 25/10/2011

Rubrique : Pratiques Auteur(s) : JOSÉ GARCIA LOPEZ

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires