Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 11:07
Les adhérents du syndicat professionnel Syntec Conseil en recrutement renouvellent l’opération “coup de pouce” seniors. Une démarche solidaire d’aide aux cadres expérimentés en difficulté.

Plus connus pour sélectionner les candidats que pour les accompagner dans la quête d’un job, les chasseurs de têtes se mobilisent en faveur des seniors au chômage. Le 11 octobre, après trois éditions dédiées aux jeunes diplômés, la profession organise sa journée “coup de pouce” en faveur des cadres expérimentés en recherche d’emploi. Pour la deuxième année consécutive, ces derniers ont droit à un accompagnement personnalisé et gratuit.

Après s’être inscrits en ligne sur les principaux sites d’offres de postes, ils reçoivent une proposition de rendez-vous d’un cabinet de conseil proche de leur domicile, parmi les 150 adhérents au syndicat professionnel. Les entretiens d’une heure sont conduits par les consultants des cabinets de recrutement, accompagnés de responsables RH d’entreprise.

 

Mieux valoriser les profils et les parcours

L’objectif de cette initiative ? Aider les candidats à mieux organiser leur recherche et à mieux valoriser leurs profil, parcours et compétences : « Il s’agit d’aider des personnes qui, confrontées à des refus successifs, peuvent se sentir isolées et avoir le sentiment d’être oubliées par les employeurs et les cabinets de recrutement », relate Olivier Gilson, pilote de l’opération, membre de Syntec Conseil en recrutement et associé du cabinet Jefferson & Partners.

« Nous cherchons à dédramatiser la situation et à redonner confiance aux candidats », poursuit Hymane Ben Aoun, dirigeante du cabinet Aravati France, participant à l’action.

 

 

Retours très positifs de la première édition

Outre des attentes en termes de soutien moral, le bilan de la dernière campagne pointe avant tout des besoins d’aide concernant la stratégie et la méthodologie de recherche, la rédaction des CV, la clarification des objectifs ou encore l’amélioration de l’argumentaire en entretien.

Au final, le Syntec ne cherche pas à recruter lui-même des “tempes grises” mais bien à les aider à définir leur projet de retour à l’emploi. « Il ne s’agit pas de susciter de faux espoirs chez les candidats, prévient Olivier Gilson. La rencontre a pour ambition de les redynamiser dans la perspective de retrouver un emploi. Les retours de l’édition 2011, en majorité très positifs, nous ont d’ailleurs montré qu’il n’y avait pas de décalage entre l’attente des seniors reçus en entretien et l’objectif de l’opération. »

L’intérêt de cette action pour les professionnels de recrutement ? Le représentant du Syntec évoque l’aspect solidaire de la démarche : « Il est gratifiant de pouvoir rendre service aux personnes en difficulté. » De leur côté, les entreprises ayant répondu présent peuvent développer leur image citoyenne. Alexandre Collinet, secrétaire général de Leboncoin. fr, qui renouvelle sa participation à la journée, en tire surtout un motif de satisfaction personnelle : « J’ai le sentiment d’être utile en donnant de mon temps et en apportant mon expertise à des gens qui en ont besoin afin d’augmenter leur chance de trouver un emploi. »

Avec 3 000 candidats attendus au rendez-vous, soit trois fois plus qu’en 2011, le Syntec espère confirmer cette année encore le succès de cette opération de solidarité.

 

 

Paru dans Entreprise & Carrières, N° 1113 du 09/10/2012
Rubrique : Pratiques

Auteur(s) : José Garcia Lopez

Partager cet article

Repost 0
Published by José Garcia Lopez - dans Articles Entreprise & carrières
commenter cet article

commentaires