Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 16:45
Brique par brique, le groupe audiovisuel construit un outil de pilotage des RH. Forte d’indicateurs nombreux et précis, la DRH renforce sa crédibilité auprès des managers opérationnels et de la direction.


« J’ai été longtemps réticent à mettre en place un outil décisionnel RH. Jusqu’à ces dernières années, les solutions du marché manquaient de maturité », concède Bruno Patie. Le responsable des rémunérations, des études et du SIRH de TF1 a révisé son jugement. Après avoir amorcé, début 2010, une refonte du SIRH autour du progiciel SAP et de BW (l’entrepôt de données associé), il a lancé son application de pilotage RH en octobre 2011. Il a choisi la plate– forme BI de Microstrategy en raison, notamment, de ses fonctionnalités avancées et de ses possibilités d’utilisation sur tablettes numériques.



Industrialiser la production d’indicateurs

« Nous avions besoin d’un outil transverse pour centraliser toutes les données individuelles éparses dans le SIRH et les transformer en données métier », commente le responsable. Il faut dire que le groupe de télévision compte 3 800 salariés permanents répartis dans une trentaine d’entités juridiques. L’entreprise voulait aussi un logiciel ergonomique ne nécessitant pas de formation particulière, qui permette d’automatiser et d’industrialiser la production d’indicateurs fiables : évolution des effectifs et des rémunérations, critères liés à l’égalité hommes-femmes… Bref, de quoi contrôler le respect des engagements de TF1 – qui a obtenu le label Diversité en 2010 – en matière de prévention de la discrimination.

Les modules de la solution ont été successivement mis en production à une cadence trimestrielle. Après le suivi et le calcul des effectifs, la brique « pilotage des augmentations annuelles » a été implémentée en janvier 2012. Auparavant, les managers soumettaient leur proposition à la DRH via un outil maison, avec un circuit de validation électronique. Mais « les processus très longs ne permettaient pas à la DRH d’intervenir avant la fin de la campagne », raconte-t-il. Grâce à des tableaux de bord, actualisés trois fois par jour, les responsables RH suivent désormais toutes les revalorisations salariales par type de population. Et peuvent, à tout moment, corriger le tir en cas de dérive.

L’outil multiplie les possibilités d’analyses. « Jusqu’alors, nous pouvions seulement savoir si les managers opérationnels avaient distribué, totalement ou en partie, leur budget d’augmentations. Nous bénéficions maintenant d’indicateurs plus précis qui nous permettent, par exemple, de comparer la situation hommes-femmes avant et après une campagne », souligne Bruno Patie.
À ce jour, l’outil est utilisé par une cinquantaine de personnes, responsables et directeurs, du service RH. La création initialement prévue de tableaux de bord et d’indicateurs clés destinés au top management de l’entreprise s’est révélée trop lourde à mener de front avec la mise en place des modules. Elle a été reportée à une date ultérieure.

Selon le patron du SIRH, l’application renforce la valeur ajoutée de la DRH. L’analyse des informations fournies par l’outil sert de base solide à la discussion avec les managers opérationnels. Et en comité de direction, les directeurs, qui présentent maintenant leurs résultats et analyses sur tablette, sous une forme graphique attractive, ont gagné en crédibilité. Seul bémol : « Les utilisateurs ne se sont pas complètement approprié la solution et ont encore besoin de l’appui de notre structure centrale », signale Bruno Patie. Qui va lancer, à la fin de cette année, le dernier le module de pilotage du budget prévisionnel des effectifs et de la masse salariale. Montant total de la facture : environ 400 000 euros.

Paru dans Entreprise & Carrières, N° 1123 du 18/12/2012
Rubrique : Pratiques

Auteur(s) : JOSE GARCIA LOPEZ

Partager cet article

Repost 0
Published by José Garcia Lopez - dans Articles Entreprise & carrières
commenter cet article

commentaires

electricite paris 5 29/01/2015 18:52

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

microneedling 02/05/2014 10:24

I do agree that ergonomic software does not require special training for the company which allows automating and industrializing the production of reliable indicators. Thank you for sharing it in an easy to read and understandable format. Please keep posting.